[Vin du Monde – Uruguay] L’excellence en toute simplicité à la Bodega Carrau…

[En espanol… En construccion]

cabeza-bodega-carrau

Notre première excursion, à quelques dizaines de minutes de Montevideo, nous emmène à la découverte de l’une des bodegas les plus emblématiques du pays, la Bodega Carrau, à Canelones.

Depuis 1976, la centaine d’hectares de Tannat, Cabernet Sauvignon, Merlot, Petit Manseng, Sauvignon Gris et Sauvignon Blanc se vendange à la main pour offrir une gamme variée de vins blancs, rosés et rouges et même d’espumantes… Une exploitation à taille humaine aux traditions familiales, que nous découvrons, par chance, en petit comité, grâce à Margarita, qui nous ouvre les portes de la bodega.

Une histoire familiale commencée dès 1752, en Catalogne, où la famille Carrau acquière ses premières vignes… Une famille qui perpétue depuis toujours, de l’Espagne à l’Uruguay, sa nouvelle terre promise, la tradition familiale : finesse des vins, justesse d’équilibre, respect et écoute – de la nature, du terroir et des anciens -, tradition et modernisme… Comme en témoignent les étiquettes de certaines bouteilles comme Castel Pujol et Juan Carrau, en hommage à la famille.

Une occasion de rencontrer, pour la première fois, une des membres de l’Association des Femmes du Vin d’Uruguay, qui regroupent les amoureuses de cet elixir, qui peine à se faire une place, en Uruguay.

Dans le dernier balai des caisses remplies de raisins fraîchement cueillis, les premières odeurs émanent des cuves en inox…Des barriques en bois – français ou américain -, les jus en fermentation dévoilent déjà tous leurs arômes… Comme les fruits exotiques, un mélange de kiwi et de citron vert,  s’échappant des tonneaux de Chardonnay…

Les classiques – mais non moins généreux, audacieux et aromatiques – Tannat, Cabernet Sauvignon et Merlot sont produits aux côtés de cépages plus surprenants comme le Sauvignon Gris, le Sousao, Nebbiolo ou encore le Petit Manseng, un mystère que nous découvrons lors de la dégustation…

La passion du métier ne s’arrête pas là, et se traduit même dans le savoir-faire des espumantes, une production rare ici, en Uruguay, dans le respect de la méthode traditionnelle champenoise : quelques 30,000 bouteilles sortent de la cave chaque année…

… Des espumantes nécessaires pour célébrer le Tannat de la ligne Amat, seul et unique vin uruguayen parmi les « 1001 Wines you must taste before you die » … Une première visite en Uruguay aux sommets de l’excellence…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s