[Vins du Monde – Brésil] – Au pays des Espumantes et du Champagne !

[Em português]

Au pays de la fête, on célèbre les petites bulles autour d’une taça de frisante,d’espumante et même de champagne ! Venez découvrir les secrets de la production… et ces fines bulles chez les grands Miolo, Salton et Chandon, comme chez les plus petits, au domaine familial Cainelli, en passant par les coopératives Garibaldi et Aurora… Et, si ces appelations frisante, espumante, champagne, méthode Charmat ou méthode champenoise vous semblent, à vous aussi, encore mystérieuses , suivez le guide !

[Le saviez-vous?] Frisante, espumante ou champagne ? Méthode champenoise ou bien méthode Charmat ?

Ces petites bulles tant prisées sont ajoutées en fin de fermentation, sous forme de gaz carbonique… On parle de frisante.

D’une vendange minutieuse au pressage délicat des raisins, on récolte le mout, qui est mise en cuve pour fermentation. Telle une vinification en blanc, ce mout est clarifié, par soutirage. S’en suit une opération on-ne-peut-plus délicate : l’assemblage ! Doigté, expérience et savoir-faire de l’œnologue sont requis pour trouver le doux équilibre qui régalera notre palais… Chardonnay, Pinot Noir, Riesling ou encore Goethe sont choisis, dosés et agrémentés d’une liqueur – mélange de sucre, de vin « vieux » et de levures -, nécessaire à l’élaboration d’un espumante… C’est le début de la deuxième fermentation!

La fermentation se fait en cuve fermée ? On parle de la méthode Charmat! La fermentation est réalisée en bouteille encapsulée provisoirement ? On adopte la méthode Champenoise! Chacune de ces deux méthodes rencontre ses adeptes et séduit l’oenologue, suivant le marché, le palais du public, le budget… Un espumante en méthode Charmat séduira pour sa note fruitée et légère et pour son prix plus doux…

Soigneusement rangée sur un pupitre, tête légèrement inclinée, chaque bouteille repose pendant plusieurs mois, en cave. Au cours de cette fermentation, le sucre se transforme peu à peu en gaz carbonique et en alcool, et un léger dépôt – issu des levures – se forme… Nos premières petites bulles apparaissent, autant que ce « verdura »…

Comment éliminer ce dépôt, vous sussure votre conscience ? Commençons par le « concentrer » en tête de bouteille, en tournant régulièrement d’un quart de tour chacune des bouteilles… On parle de remuage… Puis, « figeons » le, en le congelant, quelques instants. Ainsi emprisonné, le dépôt peut être éliminé ! On parle de dégorgement. Bluffant, non ?

On « emprisonne » cette fois-ci cette douceur à l’aide d’un bouchon en liège, surmonté d’une capsule, pour maintenir la pression… On peut désormais s’apprêter à sabrer l’espumante, bien frais, sur les bords de plage, comme ici… !

De petites bulles fines, délicates, persistantes, il se déguste brut, demi-sec ou rosé, il accompagne à merveille apéritifs, plateau de fruits de mer et dessert, il se découvre dans ses caves à Epernay ou Reims, il se déguste lors de belles occasions… On ne le présente plus, j’ai nommé le Champagne, petit bijou français, appellation protégée et réputée dans le monde entier depuis 1935 ! Mais, le saviez-vous ? Le Champagne se produit aussi, à Garibaldi, dans l’état Rio Grande do Sul, au Brésil donc, chez Peterlongo… Le terme « Champagne » aurait été utilisé dès 1913 par Manoelo Peterlongo, immigrant italien et fondateur de la maison, avant la mise en place de l’AOC en France… Le champagne brésilien a ainsi été légitimé par le Tribunal Fédéral Suprême – STF – ! La France n’a qu’à bien se tenir !

Vous voici fin prêt à me suivre dans mes aventures festives de la région de Rio Grande do Sul…

No pais da samba, da musica rítmica, dos cores, do sol e da festa, as bolhinas se convidam também a festa ! Frisante, Prosecco, Moscatel, Espumante e Champagne se produzem na região de Garibaldi, no Rio Grande do Sul, as portas da Vale dos Vinhedos…

Nas grandes estruturas e nas vinícolas familiares, se poderá visitar, encontrar e conhecer a historia da região, essas famílias de origem italiana, bem como descobrir a magia dos espumantes… O seu processo de elaboração, as técnicas dos métodos Charmat e Champenoise e as sutilidades dos espumantes – brut, demi-seco o rosado…

Se fala de colheita de uva, de fermentação, de assemblage, de uvas Pinot Noir e Chardonnay, de secunda fermentaçao nos autoclaves o nas garrafas, de açúcar e gás carbônico, de pupitres e girapaletas, de remuage e degorgement… Assim, seguindo uma visita na vinicola Miolo, Salton, Chandon e Peterlongo, o visitante conhece os secretos dum frisante, dum espumante et dum champagne…

Sorpresa ! O champagne brasileiro se produze desde 1913 na vinícola Peterlongo !

Nessa região, a minha viagem parece como uma viagem cultural, histórica, tradicional… O núcleo de descobertas de aromas e sabores…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s