[Vin du Monde] – Au Brésil, Pays des liqueurs – No pais dos licores !

[Em português]

Dans la région de Bento Gonçalves, haut lieu de la viticulture brésilienne, récit d’une rencontre improvisée et originale avec Firmino Splendor, œnologue et fondateur de la maison Adega Splendor, la maison des liqueurs naturelles, parfumées et généreuses…

Firmino Splendor, un personnage… Qui a étudié à l’université de Bento Gonçalves en partenariat en France, plusieurs années, du côté de Toulouse… Œnologue, il travaille quelques années pour des domaines viticoles à la production… Puis prend son envol pour produire autre chose, autrement, différemment… Des liqueurs.

Il parle de ses expériences, des enseignements qu’il a donnés à tous les vignerons de la région, d’un calme, d’une douceur et d’un charisme incroyable. Un sage.

Il aime son métier, il vit de sa passion, respecte et encourage les jeunes qui suivent ce même chemin.. Car, « on ne fabrique pas du vin ou des liqueurs, on produit, on élève ». Depuis 2000, pas moins de 22 saveurs sont créées, inventées et produites… Toutes organiques.

Un processus simple, efficace, semblable à la production du vin. Une fois recueilli, le fruit est pressé et macéré dans l’alcool. Le marc est ainsi récolté, le taux de sucre rectifié, puis chauffé. L’ensemble est filtré, mise en cuve ou barrique, puis embouteillé. Des liqueurs plus ou moins crémeuses, douces, riches en fruit et peu alcoolisées. Une gamme large autour des agrumes (citron et orange), des fruits rouges (cassis et mûre), des fruits jaunes (le fruit de la passion, la pêche, l’ananas), du fruit local (le raisin blanc) et de liqueurs onctueuses (chocolat noir, chocolat noir et amandes, chocolat blanc).

Il partage ses expériences, son savoir, son savoir-faire… Cette fabrique artisanale était également un lieu de partage, de rencontres, de dégustations… Il expérimente même des liqueurs à base de maté et de vermouth… Entre tradition, savoir-faire et modernité…

Cette fabrique artisanale était, de loin, l’une des plus réputées… L’augmentation des taxes, toujours plus pénalisantes pour les entreprises brésiliennes, le conduise à fermer les vannes… et la maison Splendor.

Na vale das Andas, perto de Bento Gonçalves, fui convidada, via a vinícola Cainelli, a encontrar uma personagem daqui, um homem de saber, um homem carismático, um homem apaixonado… Firmino Splendor, enólogo de formação, trabalhou na França e no Brasil também, nas grandes estruturas do vinho… Pois, decidiu de fazer da sua paixão o seu trabalho, de produzir de outra manheira e localmente… Até 22 licores de frutas o cremosas.

Limão, laranja, maracujá, pêssego, abacaxi, cassis, café, chocolate, chocolate branco, chocolate e amêndoas, uva branca… São licores doces, naturais, finos e gostosas… Produtos dessa fabrica artesanal, simples e autentica, com um processo de elaboração classica e similar a produção de toda licor o vinho…

A imagem do Firmino, nessa fabrica, a gente troca, compartilha, ouve, com generosidade, simplicidade e interés… A gente prova, faz experiência e descobre… Uma fabrica tradicional e moderna, ao mesmo tempo…

Ao Brasil, por causa da subida das taxas, Splendor tem que fechar a fabrica…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s